Patrimoine naturel : ZNIEFF

Type deux

Type2

Type 1

La mare de « La Fieffe Gérard » (n°national : 230030875)

Année de description

Année de mise à jour

Année de validation nationale

1996

2002

2010

 

 

 

Superficie

Commune(s) concernée(s)

Source/Commentaire

Base : 4ha

Le Fidelaire

LEVEQUE P.

 

Habitats (typologie des milieux)

 

Milieux déterminants 

Pourcentage surfacique

37.31 Prairies à Molinie et communautés associées

10%

44.9 Bois marécageux d'Aulne, de Saule et de Myrte des marais

20%

Autres milieux 

 

22.4 Végétations aquatiques

 

41.5 Chênaies acidiphiles.

70%

Périphérie 

 

41 Forêts caducifoliées 

 

 

Espèces : Le bilan « faune » est nul. Le bilan « flore » montre lui 10 taxons déterminants.

Taxon (Plantae Equisetopsida)

Abondance

Période d’observation

Carex vesicaria L., 1753

 

2002 

Hottonia palustris L., 1753

Faible

2008

Juncus bulbosus L., 1753

 

2002

Luronium natans (L.) Raf., 1840

Abondant 

2008 

Lythrum portula (L.) D.A.Webb, 1967

Faible 

2008 

Potamogeton polygonifolius Pourr., 1788

 

2002 

Ranunculus peltatus Schrank, 1789

Faible 

2008 

Salix aurita L., 1753

 

2002 

Scutellaria minor Huds., 1762

 

2002 

Sparganium emersum Rehmann, 1871

Faible 

2008

 

Commentaire (source : LEVEQUE P.)

  

« Pour atteindre ce petit plan d'eau forestier d'environ 300 m², il faut traverser une partie de chênaie, clôturée, puisqu'elle sert d'élevage à sanglier. La densité des bêtes est telle, que le sol est décapé, la régénération y est presque nulle comme le sous-étage et la strate herbacée, inexistante. Au cœur de la futaie, botaniquement très pauvre et qui est aussi exploitée pour le bois, une large dépression ceinturée de trembles et de saules. Cette tache verte, ouverte vers le ciel, contraste avec la terre nue du reste du peuplement, pourtant assez aéré. La végétation aquatique serrée laisse néanmoins apparaître des flaques d'eau. 

La mare est en effet occupée à 75% par des joncs sur une épaisse couche de sphaignes gorgée d'eau, seule subsiste, en bordure, une petite étendue d'eau libre colonisée par la végétation purement aquatique. La joncheraie abrite une petite population de laîche vésiculée (Carex vesicaria), la petite scutellaire (Scutellaria minor) et quelques pieds de rubanier (Sparganium emersum). C'est sur les bordures, que l'on passe d'une communauté à joncs et à sphaignes, à une association végétale d'hydrophytes. C'est un dense tapis flottant de potamot à feuilles de renouée (Potamogeton polygonifolius) et de flûteau nageant (Luronium natans). ça et là, entre terre et eau, poussent le jonc bulbeux (Juncus bulbosus) et la grenouillette peltée (Ranunculus peltatus) ; sur les berges pousse le saule à oreillette (Salix aurita). Dans les ornières à proximité de cette mare tourbeuse, le pourprier d'eau (Lythrum portula) se développe accompagné de la renoncule flammette (Ranunculus flammula). Trois amphibiens au moins se reproduisent avec certitude sur la zone : la grenouille verte (Rana esculenta), la salamandre tachetée (Salamandra salamandra) et le triton palmé. Ailleurs dans la parcelle une autre mare, mais presque entièrement à l'ombre cette fois, abrite une petite colonie de la hottonie des marais (Hottonia palustris).

Selon la carte IGN et des indices sur le terrain, il semble que la superficie de l'étang ait diminué de moitié depuis la dernière cartographie. Un assèchement probablement engendré par l'orientation sylvo-cynégétique du lieu. »

               

La Mare de La Noëtte (n°national : 230030193) 

Année de description

Année de mise à jour

Année de validation nationale

2006

-

2010

 

 

 

Superficie

 

Commune(s) concernée(s)

 

Source/Commentaire

Base : 0 ha

 

Le Fidelaire

 

HOUSSET P.

 

Habitats : typologie des milieux

(référentiel : Corine Biotopes)

 

Milieux déterminants

Pourcentage surfacique

-

-

Autres milieux

 

22.11 Eaux oligotrophes pauvres en calcaire

 

22.4 Végétations aquatiques.

-

Périphérie

 

-

 

 

Espèces : 

 

Le bilan « faune » est nul. 

 

Le bilan « flore » montre lui 3 taxons déterminants.

 

Taxon (Plantae Equisetopsida)

Abondance

Période d’observation

Carex vesicaria L., 1753

 

2006 

Ludwigia palustris (L.) Elliott, 1817

 

2006

Utricularia vulgaris L., 1753

 

2006

 

Commentaire (source : HOUSSET P.)

« Cette mare forestière aux eaux oligotrophes acides présente une belle diversité d’herbiers aquatiques et de ceintures de végétation. Parmi les espèces végétales déterminantes à l’inventaire ZNIEFF présentes, on peut citer : la Ludwigie des marais (Ludwigia palustris), la Laîche vésiculeuse (Carex vesicaria) ou encore une Utriculaire du groupe vulgaris. Notons également la présence de tapis de Sphaigne (Sphagnum sp.) présents sur les pourtours de cette pièce d’eau. Cette mare est menacée par l’envahissement par la Massette à larges feuilles (Typha latifolia) ainsi que par les saules. Débroussaillage et désenvasement partiel apparaissent nécessaires. »

 

                 

La Mare de La Noëtte de Lierru (n°national : 230031061) 

Année de description

Année de mise à jour

Année de validation nationale

2008

-

2010

 

 

 

Superficie

 

Commune(s) concernée(s)

 

Source/Commentaire

Base : 0 ha

 

Le Fidelaire

 

STALLEGGER P.

 

Habitats : typologie des milieux

(référentiel : Corine Biotopes)

 

Milieux déterminants

Pourcentage surfacique

-

-

Autres milieux

 

22.11 Eaux oligotrophes pauvres en calcaire

35%

22.411 Couvertures de Lemnacées

20%

22.414 Colonies d'Utriculaires

10%

22.422 Groupements de petits Potamots.

20%

51.131 Dépressions tourbeuses (Kolk)

15%

Périphérie

 

41.2 Chênaies-charmaies

 

 

Espèces : 

 

Le bilan « faune » est nul. 

 

Le bilan « flore » montre lui 7 taxons déterminants.

 

Taxon (Plantae Equisetopsida)

Abondance

Période d’observation

Carex vesicaria L., 1753

 

2008 

Hottonia palustris L., 1753

 

2008 

Lythrum portula (L.) D.A.Webb, 1967

 

2008

Potamogeton         polygonifolius                 Pourr., 1788

 

2008

Scutellaria minor Huds., 1762

 

2008

Spirodela polyrhiza (L.) Schleid., 1839

 

2008

Wolffia arrhiza (L.) Horkel ex Wimm., 1857

 

2008

 

Taxon (autres espèces)

Abondance

Période d’observation

Riccia fluitans L.

 

2008 

 

Commentaire (source : STALLEGGER P.)

 

« Dans le domaine privé de Lierru à la croisée de deux parcelles, le long d'une ligne forestière qui rejoint un peu plus loin la ligne de la Noëtte, une grande mare forestière sert de bauge et d'abreuvoir au gibier, très présent dans le massif. L'amplitude de variation du niveau d'eau est importante, mais la mare est permanente. Assez bien éclairée, bien qu'au cœur de la futaie de production (de chêne sessile principalement), elle reçoit une végétation diversifiée et comprenant deux plantes à forte valeur patrimoniale. Il s'agit d'une utriculaire (Utricularia sp., nécessite une visite en période de floraison pour une identification de l'espèce) plante carnivore des eaux oligotrophes à eutrophes et de la hottonie des marais (Hottonia palustris) protégée dans la région et qui à elle seule suffit à la désignation en znieff. Autre particularité intéressante, un tiers de la mare est colonisé par des sphaignes qui constituent déjà une petite butte. Les utriculaires forment une colonie immergée où s'entremêlent d'autres plantes aquatiques et notamment le potamot à feuille de renouée (Potmamogeton polygonifolius). La communauté de lentilles est très diversifiée : trois espèces différentes dont deux sont déterminantes la lentille sans racines (Wolffia  arrhiza), la grande lentille d'eau (Spirodela polyrhiza), ainsi qu'une hépatique flottante (Riccia fluittans). Les berges sont l'habitat du pourprier d'eau (Lythrum portula), de la scutellaire naine (Scutellaria minor) et de la laîche vésiculée (Carex vesicaria). 

Située dans un massif à vocation sylvicole et cynégétique où la présence du gibier est importante, cette zone riche est à suivre ; elle se trouve en outre à quelques centaines de mètres d'une mare au cortège similaire et qui s'apparente à une micro tourbière, proposée au titre de la directive habitat (au lieu dit la Noëtte). »

                

Le carrefour RD830 et RD174 (n°national : 230030901) 

Année de description

Année de mise à jour

Année de validation nationale

2008

-

2011

 

 

 

Superficie

Commune(s) concernée(s)

Source/Commentaire

Base : 0 ha

Le Fidelaire

Environnement Votre

 

Habitats : typologie des milieux

(référentiel : Corine Biotopes)

 

Milieux déterminants

Pourcentage surfacique

-

-

Autres milieux

 

35.22 Pelouses siliceuses ouvertes pérennes

 

Périphérie

 

41.2 Chênaies-charmaies

 

84.2 Bordures de haies

 

 

Espèces : 

 

Le bilan « faune » est nul. 

 

Le bilan « flore » montre lui 5 taxons déterminants.

 

Taxon (Plantae Equisetopsida)

Abondance

Période d’observation

Aira caryophyllea L., 1753

 

2008 

Dactylorhiza maculata (L.) Soó, 1962

 

2008 

Danthonia decumbens (L.) DC., 1805

 

2008

Galium saxatile L., 1753

 

2008

Polygala serpyllifolia Hose, 1797

 

2008

 

Commentaire (source : Environnement Votre )

«  Le carrefour entre la D830 et la D174 se trouve sur la commune du Fidelaire juste avant le village de Sainte-Anne. La zone comprend les talus de bord de route et les 4 terre-pleins un peu plus larges qui encadrent l'intersection. Broyés

régulièrement par les services de l'équipement, ils sont un reliquat de prairie sèche sur sable. Les plantes remarquables de ce site appartiennent au cortège des pelouses siliceuses : la canche caryophyllée (Aira caryophyllea), la danthonie

(Danthonia decumbens), la polygale à feuille de serpolet (Polygala serpylifolia), le gaillet des rochers (Galium saxatile) et aux endroits plus frais l'orchis tachetée (Dactylorhiza maculata).

La gestion actuelle semble favoriser ce cortège il faut toutefois veiller à garder une certaine mesure et à ne pas utiliser de désherbants chimiques. »  

               

Le Vallon du Moulin à Tan (n°national : 230000823) 

Année de description

Année de mise à jour

Année de validation nationale

1984

2008

2011

 

Superficie

Commune(s) concernée(s)

Source/Commentaire

Base : 0 ha

Le Fidelaire

Champignolles

Environnement Votre

 

Habitats : typologie des milieux

(référentiel : Corine Biotopes)

 

Milieux déterminants

Pourcentage surfacique

-

-

Autres milieux

 

35.21 Prairies siliceuses à annuelles naines

 

35.22 Pelouses siliceuses ouvertes pérennes

 

Périphérie

 

31.22   Landes   sub-atlantiques   à    Genêt     et

Callune

 

41.5 Chênaies acidiphiles

 

 

Espèces : 

 

Le bilan « faune » est nul. 

 

Le bilan « flore » montre lui 3 taxons déterminants.

 

Taxon (Plantae Equisetopsida)

Abondance

Période d’observation

Danthonia decumbens (L.) DC., 1805

 

2008

Pedicularis sylvatica L., 1753

 

2008

Polygala serpyllifolia Hose, 1797

 

2008

 

Commentaire (source : Environnement Votre )

« Ce talus de bord de route avait été remarqué pour son groupement bryo-lichénique, qui semble encore présent, tout au moins en partie, mais qui n'a pas été étudié de nouveau en 2008. Nous y avons par contre repéré le cortège des pelouses rases siliceuses avec des espèces phanérogames déterminantes telles que le gaillet des rochers (Gallium saxatile), la polygale à feuilles de serpolet (Polygala serpyllifolia), la danthonie (Danthonia decumbens). L'endroit est aussi une belle station pour la pédiculaire des bois (Pedicularis sylvatica). Ce site doit être maintenu en znieff. »

 

                         

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau